Counter-Strike:GOPar Dokai le 20/12/2016 à 00:53

VP signe le plus gros contrat de l'esport

Pasha et ses coéquipiers ont de quoi être fiers, ils signent le plus gros contrat de toute l'histoire de l'esport entre des joueurs et une organisation, en termes de durée et de valeur de contrat.

 

Vétérans et jeunes, inséparables


Après un important investissement, et un retour sur le haut de la scène malgré de faibles apparitions, Virtus Pro semble être en parfait équilibre avec ses joueurs, puisqu'ils évoluent chez les ours blancs depuis janvier 2014, et cumuleraient presque sept ans s'ils venaient à bout de leur contrat.

 

 

VP triomphant 2-0 contre fnatic à Atlanta


Avec un top 2 à l'EPICENTER et à l'ESL New York, une E-League à 400,000$ dans la poche couplée à une victoire à la StarLadder i-League Invitational #1 ainsi qu'à la DreamHack Bucarest, les Polonais ont step-up en milieu d'année ce qui justifierait amplement une renégociation des contrats.

 

Le manager général des Virtus Pro, Roman Dvoryankin, s'est exprimé à propos des renouvellements de contrats.

 

Pendant les quatre prochaines années, la meilleure équipe dans le monde continuera à jouer pour notre organisation et je suis sûr que nous allons avoir beaucoup de victoires et de moments agréables tout comme beaucoup de travail à fournir.

Je voudrais remercier les joueurs pour leur approche professionnelle aux négociations. J'admets qu'elles étaient tout à fait difficiles, mais à la fin nous avons réussi à trouver une solution gagnante pour tout le monde.

Ce genre d'accord est une autre étape vers la mise en œuvre de règles plus compréhensibles, je dirais même civilisées, concernant l'esport.

 

Les organisations et les joueurs travaillent ensemble pour leurs fans. C'est particulièrement agréable pour nous de voir que les joueurs légendaires du célèbre "Golden Five" et leurs partenaires plus jeunes continueront à jouer pour Virtus.pro jusqu'à la fin de 2020.

 

Les Polonais sont déjà en lice pour le prochain major organisé par l'E-League suite à leur top 4 à l'ESL One Cologne, ils seront également de la partie à la DreamHack Masters Las Vegas.

 

 

Composition Virtus Pro

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Dorian

Nom : L.

Ville : Parifornie

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article
Unnamed le 20/12/2016 à 01:2620 Dec 2016 à 01h26#1
2020, ça fait loin ... Curieux de voir ce qu'ils feront d'ici-là.
Le contrat doit être très intéressant, surtout pour neo, taz et pasha.
GearRXZCompte certifié le 20/12/2016 à 01:3220 Dec 2016 à 01h32#2
au vu de ce qu'on a sur la scène esport, je considérai déjà les contrats de 2 ans comme trop long au vu de l'évolution ultra rapide du milieu, quid de 4 ans ?

s'il est pas cassé en route, chapeau
nragn le 20/12/2016 à 01:5120 Dec 2016 à 01h51#3
En réponse a #2Il y aura peut être des ajustements sur la line up au court du temps. Mais quand on voit la longévité de ce line up... Ca remonte à quand? 2006/2007 pour PGS (si je me souviens bien?) ?
VinCeFlames le 20/12/2016 à 01:5720 Dec 2016 à 01h57#4
En réponse a #3Neo et TaZ sont ensemble depuis Pentagram.
nragn le 20/12/2016 à 02:1720 Dec 2016 à 02h17#5
En réponse a #4Pasha ça fait bien 5 ou 6 ans aussi non?
GearRXZCompte certifié le 20/12/2016 à 02:2320 Dec 2016 à 02h23#6
En réponse a #3effectivement neo et taz ça remonte à très loin, mais c'était plus le côté financier qui m'interroge, parce que sur 4 ans CSGO peut rapporter bien plus ou bien moins (et auquel cas il y aura un gagnant et un perdant)

aucun changement d'effectifs jusqu'à 2020 ça serait un vrai challenge
nragn le 20/12/2016 à 02:4520 Dec 2016 à 02h45#7
En réponse a #6C'est sur que 4 ans c'est une eternité question E-sport. Par contre, je vois pas de meilleur line up à prendre sous d'aussi long contrats que celle la.
SVNN le 20/12/2016 à 04:2420 Dec 2016 à 04h24#8
En réponse a #7Exactement. Hormis un temps où une rumeur courait au niveau de l'emploi du temps jugé chargé de Pasha et ses obligations familiales, il n'y a jamais eu de réelles secousses.
Niveau stabilité c'est bien ce qui se fait de meilleur sur la scène.
cyQ le 20/12/2016 à 08:3820 Dec 2016 à 08h38#9
pasha est arrivé avec les deux loulous en 2011 je crois, quand LUq a pris sa retraite
Dokai le 20/12/2016 à 11:1020 Dec 2016 à 11h10#10 Edité par Dokai le 20/12/2016 à 11:12
En réponse a #9True ! NEO, TaZ sont ensemble depuis Pentagram G-Shock, avec Loord et LUq (en 2004, à l'époque aAa avait fait un top 3 à la GameGune 2004 avec HaRts, Kabal, JoN1op, MaT et Emkill et les avaient battu 13-4 . kuben les rejoint en 2006, l'année ou ils raflent les WSVG Londres.

Par la suite ils ont parcourus MyM (2008-2009), Wicked eSports (2009), Vitriolic Gaming (2009), AGAiN (2009-2010), avant de se séparer de LUq lors du passage chez Frag eXecutors (2010-2011) qui voit pasha arriver dans la scène.

Fin 2011 ils retournent jouer sous leur tag AGAiN avant de s'envoler chez ESC Gaming, ou ils effectueront un switch sur CS:GO avec l'arrivée de Snax et Byali. Ce 5 partira peu après chez Universal Soldiers pendant quelques mois, avant d’atterrir au final chez VP.
Gourmish le 20/12/2016 à 12:3520 Dec 2016 à 12h35#11 Edité par Gourmish le 20/12/2016 à 13:10
En réponse a #6Il doit y avoir une part de variable en fonction des gains/perfs non negligeable.
Il faut aussi prendre en compte l'aspect marketing , dans les pays de l'est ce sont vraiment des idoles.
Quand tu vois les audiences d'izakOOO a chaque tournoi, tu te rends compte de la popularite de CS et donc son potentiel marketing.
CoLd le 20/12/2016 à 12:4520 Dec 2016 à 12h45#12
En réponse a #11Je plussoie
La notoriété de vp dans les pays de l'est c'est un truc de malade, rien que niveau marketing je pense que les calculs sont vite faits.
PuPeT M@SteR le 20/12/2016 à 13:1420 Dec 2016 à 13h14#13 Edité par PuPeT M@SteR le 20/12/2016 à 13:19
C'est le seul line-up de la scène qui puisse se permettre ce genre de contrats. Aucun équipe n'est plus stable, plus mature et professionnelle tout en se maintenant au top.

Honnêtement c'est mérité, ces mecs là ont une attitude et une mentalité irréprochables depuis une dizaine d'années pour certains. Content de voir que dire que "la stabilité paie" se matérialise concrètement.

Pour CSGO je pense pas qu'il y ait un vrai risque. Le jeu a mis des années à décoller et à atteindre cette dimension, c'est pas une hype passagère et il existera toujours une scène dans 4 ans pour sûr. En plus les joueurs viennent de 1.6, ils ont déjà prouvé qu'ils savaient s'adapter.

Ca restera une exception mais c'est super de voir que c'est possible.
Zblaaash le 20/12/2016 à 13:3220 Dec 2016 à 13h32#14
En réponse a #6Ils peuvent qu'être gagnant avec CS c'est une valeur sur de jeux e-sport ! CS est le seul jeux dans le top jeux e-sport à être présent sur la scène depuis toujours en évoluant perpétuellement sans que le joueur n'aille voir ailleurs et ce lasse c'est un jeux unique en son genre pas comme du LoL/Dota. Pour le moment il a pas de concurrent direct et 4 ans pour un jeux comme CS c'est pas si long que ça voir même rapide avec touts les changements qu'il y a dans le milieux.
Doomsday le 20/11/2017 à 09:5020 Nov 2017 à 09h50#15
Quelle stabilité, et sacrée longévité tout de même.