iemsydney2017
Counter-Strike:GOPar CarryPanda le 07/05/2017 à 10:09

IEM Sydney : SK vainqueur

En organisant le plus grand évènement de l'histoire de l'esport en Australie, les IEM ont créé un rendez-vous incontournable réunissant les équipes les plus performantes de la scène.

 

Après les IEM Katowice 2017 remportés par des Astralis dominateurs face à des FaZe Clan revitalisés par l'arrivée de Nikola "NiKo" Kovac, les Intel Extreme Masters reviennent cette fois-ci et posent leurs valises dans la métropole australienne, Sydney. Pour la première fois sollicitée pour une compétition d'envergure internationale, c'est avec la Qudos Bank Arena (anciennement Allphones Arena) que la ville va tenter de démontrer sa fiabilité et ainsi pouvoir prétendre à une exposition médiatique forte dans la sphère esportive.

 
Qudos-Bank-Arena-ImageEst-ce la naissance d'une nouvelle destination clé des circuits compétitifs ?

 

Réunissant les formations du top mondial les plus performantes, la compétition reçoit aussi deux petites équipes moins connues en Occident qui ont dû passer par les qualifications chinoises et océaniques.

 

Lors des qualifications chinoises, on a notamment pu voir des TyLoo et des ViCi Gaming dominants. À l'aube de la finale, les deux collectifs n'avaient pas encore concédé une seule carte, y compris dans les phases de groupe. Cependant, alors qu'une victoire des TyLoo semblait se dessiner après la première carte, les ViCi Gaming sont parvenus à renverser le score pour finalement s'imposer 2-1. Ces derniers ont par ailleurs recruté officiellement un import qui leur avait permis de surpasser les TyLoo : le hongkongais WingHei "Freeman" Cheung.

 

Quant aux qualifications océaniques, elles ont, elles aussi, vécu l'opposition de deux géants locaux : les Chiefs Esports Club et les Tainted Minds. Malgré l'acquisition de l'ancien Winterfox Chris "dexter" Nong par ces derniers, les Chiefs se sont montrés plus percutants lors de ces affrontements. Lors des deux BO3, les Tainted Minds ne sont parvenus qu'à remporter une carte : Cache.

 

 Certains joueurs ne sont pas venus à Sydney dans le seul but de jouer...

 

Pour les formations ayant reçus leurs invitations, il s'agira de ne pas se faire surprendre par des équipes mineures et les StarLadder i-League StarSeries saison 3 ont montré à cet égard que les line-up asiatiques avaient le potentiel pour surprendre même les plus expérimentés (les TyLoo étaient parvenus à tenir tête aux SK Gaming puis aux Gambit).

 

 

Informations de l'évènement

 

Dates :Du 03 au 07 mai 2017
Lieu :Qudos Bank Arena, Sydney, Australie
Format :GSL Swiss Groupe + Playoffs
Récompenses

 

100 000$
40 000$
3-420 000$
57 500$
65 500$
74 000$
83 000$

 

Planning

 

 

Mercredi 03 Mai 2017

05h00 : Flag North 25 vs 23 OpTic Gaming Flag

06h10 : Flag SK Gaming 16 vs 6 ViCi Gaming Flag

07h20 : Flag Astralis 16 vs 5 Chiefs Flag

08h30 : Flag FaZe Clan 16 vs 4 Renegades Flag

10h30 : Flag ViCi Gaming 8 vs 16 OpTic Gaming Flag

11h35 : Flag SK Gaming 16 vs 14 North Flag

13h05 : Flag Chiefs 16 vs 5 Renegades Flag

14h10 : Flag FaZe Clan 7 vs 16 Astralis Flag

 

 

Jeudi 04 Mai 2017

05h00 : Flag ViCi Gaming 5 vs 16 Renegades Flag

06h10 : Flag OpTic Gaming 16 vs 4 Chiefs Flag

07h20 : Flag North 16 vs 19 FaZe Clan Flag

08h30 : Flag SK Gaming 16 vs 12 Astralis Flag

10h20 : Flag North 13 vs 16 Chiefs Flag

11h45 : Flag FaZe Clan 16 vs 6 OpTic Gaming Flag

12h45 : Flag Astralis 16 vs 3 Renegades Flag

13h35 : Flag OpTic Gaming 16 vs 10 Chiefs Flag

 

 

Samedi 06 Mai 2017

07h00 : Flag SK Gaming 2 vs 0 OpTic Gaming Flag

10h50 : Flag FaZe Clan 2 vs 1 Astralis Flag

 

 

Dimanche 07 Mai 2017

08h00 : Flag SK Gaming 3 vs 1 FaZe Clan Flag

 

Équipes

 

Astralis Flag Astralis  : Xyp9x , dev1ce, dupreeh, Kjaerbye, gla1ve

Astralis

Xyp9x

Andreas Højsleth

dev1ce

Nicolai Reedtz

dupreeh

Peter Rasmussen

Kjaerbye

Markus Kjærbye

gla1ve

Lukas Rossander

Chiefs Flag Chiefs  : tucks, Malta, aliStair, pecks

Chiefs

tucks

Tyler Reilly

Malta

Liam Schembri

aliStair

Alistair Johnston

pecks

Peter Nguyen

FaZe Clan Flag FaZe Clan  : GuardiaN, olofmeister, karrigan, rain, NiKo

FaZe Clan

GuardiaN

Ladislav Kovacs

olofmeister

Olof Kajbjer

karrigan

Finn Andersen

rain

Havard Nygaard

NiKo

Nikola Kovac

North Flag North  : cajunb, aizy, MSL, k0nfig, valde

North

cajunb

René Borg

aizy

Philip Aistrup

MSL

Mathias Lauridsen

k0nfig

Kristian Wienecke

valde

Valdemar Bjørn Vangså

OpTic Gaming Flag OpTic Gaming  : friberg, allu, Magisk, HS, mixwell

OpTic Gaming

friberg

Adam Friberg

allu

Aleksi Jalli

Magisk

Emil Reif

HS

Kevin Tarn

mixwell

Óscar Cañellas

Renegades Flag Renegades  : AZR, jks, NAF, USTILO, Nifty

Renegades

AZR

Aaron Ward

jks

Justin Savage

NAF

Keith Markovic

USTILO

Karlo Pivac

Nifty

Noah Francis

SK Gaming Flag SK Gaming  : FalleN, fer, coldzera, TACO, boltz

SK Gaming

FalleN

Gabriel Toledo

fer

Fernando Alvarenga

coldzera

Marcelo David

TACO

Tacio Filho

boltz

Ricardo Prass

ViCi Gaming Flag ViCi Gaming  : advent, zhokiNg, uki, Freeman, JeXeN

ViCi Gaming

advent

Zhuo Liang

zhokiNg

WeiJie Zhong

uki

ZhiHong Liu

Freeman

WingHei Cheung

JeXeN

Linxiao Wang

 

 

 

la_preview_de_la_redac 

 

Les Favoris

Astralis FaZe_Clan North sk gaming
Flag Astralis Flag FaZe Clan Flag North Flag SK Gaming

 

Dans le lot des équipes ayant reçu des invitations, certaines semblent se distinguer du lot et partent favorites dans la course aux playoffs qui n'accueilleront que quatre prétendants au trophée.

 

Parmi ces favoris, nous retrouvons évidemment les Astralis, champions du dernier major mais aussi des IEM Katowice. Ceux-ci ont confirmé une bonne dynamique après leur victoire à Atlanta et la première position dans cette compétition s'impose clairement comme l'objectif du collectif danois.

 

Pour tenir tête aux Astralis, il faudra néanmoins compter sur les FaZe Clan. La formation européenne a su résister aux Astralis dans une finale d'anthologie lors des StarLadder i-League StarSeries saison 3 et les joueurs auront à cœur de renouveler cet exploit, portés par un Fabien "kioShiMa" Fiey en grande forme et un Nikola "NiKo" Kovac capable de renverser n'importe quelle situation.

 

Désormais victorieuse, la structure FaZe Clan doit trouver la stabilité

 

Les North, toujours sans aucune victoire à leur actif depuis l'EPICENTER 2016 lorsqu'ils étaient encore sous les couleurs Dignitas, devront dans ce nouveau tournoi trouver les ressources pour parvenir en playoffs puis en finale. Après leur défaite face aux HellRaisers en quarts de finale des StarLadder, la line-up va devoir plus que tout rester soudée et tirer les enseignements de cet échec. Leur place en playoffs ne semble, pour le moment, pas menacée mais le premier match face aux OpTic Gaming sera crucial et influera probablement sur le moral des joueurs.

 

Quant aux brésiliens de SK Gaming, après des résultats décevants aux IEM Katowice puis aux StarLadder i-League StarSeries saison 3, ils ont su retrouver le chemin de la victoire, en ESL Pro League tout d'abord (où ils ont récemment pu sécuriser leur place à Dallas pour les phases finales du tournoi), puis au cs_summit qui, même s'il ne les opposaient pas aux plus grosses équipes, a pu leur faire retrouver confiance après des BO3 bien menés face à des formations comme Cloud9 ou Gambit Esports. Cependant, le niveau de l'équipe reste trop dépendant de la forme de Gabriel "FalleN" Toledo pour pouvoir garantir à la structure sa place en playoffs.

 

 

 Le meneur de jeu brésilien doit retrouver son niveau de 2016 s'il veut prétendre au trophée

 

Les Outsiders

294px-The_Chiefs renegades VICI_Gaming_notext OpTic_Gaming
Flag Chiefs Flag Renegades Flag ViCi Gaming Flag OpTic Gaming

 

Lorsqu'il y a des favoris, il y a forcément des outsiders ! C'est notamment le cas des équipes qui sont passées par les qualifications, mais aussi de deux équipes directement invitées.

 

Nous retrouvons chez les outsiders deux équipes australiennes. Tout d'abord, les Chiefs, qui ont su dominer la scène locale, abattre les Tainted Minds et ainsi décrocher leur place pour Sydney. Ceux-ci affronteront les Astralis dès le premier match et, même si les danois ont quelquefois concédé des cartes en début de tournoi, il semble compliqué d'envisager une victoire des Chiefs. Ils devront espérer tomber contre des formations plus faibles par la suite s'ils veulent décrocher leur place pour les phases à élimination directe.

Quant aux Renegades, la situation est similaire puisqu'ils auront pour opposants les FaZe Clan pour clôturer la première manche. Après les départs de Ricardo "Rickeh" Mulholland et Yaman "yam" Ergenekon comblés par l'étasunien Noah "Nifty" Francis puis le serbe Nemanja "nexa" Isakovic, c'est le grand saut dans l'inconnu pour la structure qui va pouvoir évaluer le potentiel de ce nouveau collectif.

 

Les Renegades ont bien changé depuis leur appartion à la DreamHack : Las Vegas

 

Côté chinois, les ViCi Gaming affronteront les SK Gaming au premier tour de la ronde suisse. Cette confrontation dépendra beaucoup de la forme des brésiliens même si elle semble jouée d'avance pour des ViCi Gaming qui devront plus compter sur leur chance durant le tirage s'ils veulent pouvoir avancer dans la compétition et peut-être offrir à la Chine des victoires que les TyLoo ne sont pas parvenues à aller chercher.

 

Les OpTic Gaming, ici classés comme outsiders, ont cependant une expérience internationale forte et un niveau qui pourrait leur permettre de résister à des North ou à des SK Gaming. Alors que les équipes précédentes se reposeront principalement sur le tirage pour tenter de sortir du lot, les OpTic Gaming peuvent, eux, challenger les formations les plus imposantes avec une nouvelle recrue, James "hazed" Cobb qui avait déjà concouru avec l'équipe au cs_summit au poste de coach, amenant l'équipe sur le podium après une défaite face aux Gambit Esports.

 

hazed va prendre le poste de remplaçant en lieu et place de jasonR chez OpTic

 

ban_appli_news

Infos Rédacteur

Prénom : Gauthier

Nom : Guichard

Ville : Paris

Twitter : Twitter

Skou le 03/05/2017 à 02:0903 May 2017 à 02h09#1
Juste un truc la capitale de l'Australie c'est Canberra, pas Sydney
SVNN le 03/05/2017 à 04:0503 May 2017 à 04h05#2
En réponse a #1C'est corrigé, merci :)
haki360 le 03/05/2017 à 06:0303 May 2017 à 06h03#3
Pupet, tu vas adorer ce tournois :D Toi qui n'aimes pas les "swiss rounds :p
CarryPanda le 03/05/2017 à 06:5503 May 2017 à 06h55#4
En réponse a #1:o

J'avoue, grande révélation pour moi ce matin! X)
Yuu69 le 03/05/2017 à 09:0703 May 2017 à 09h07#5
En banlieue lointaine de Sydney...