BanniereCoDChamps
Call of Duty IWPar Thomy le 17/08/2017 à 09:04

OpTic sur le toit du monde

Clap de fin pour la CoD World League 2017.

 

Ce week-end de la mi-aout se tenait le Call of Duty World League Championship 2017 au cœur de l'Amway Center à Orlando pour une première édition du majeur en Floride. Les 32 meilleures équipes du monde étaient réunies au cœur de cette enceinte prestigieuse pour se départager l'alléchante somme d'un million et demi de dollars mise en jeu ainsi qu'un sacre mondial, son trophée et ses quatre bagues tant convoités.

 

Cette dernière édition du majeur d'Activision était le point d'orgue de la CoD World League 2017, un événement d'exception pour conclure en beauté une saison tonitruante du championnat mondial sur Infinite Warfare. Après les différents tournois majeurs à Las Vegas, Atlanta, Paris, Dallas et enfin Anaheim ainsi que la première édition de la Global Pro League, le CoD Championship avait une saveur toute particulière cette année et promettait un spectacle de haut vol.

 

CoDChamps1

L'arène du CoD World League Championship 2017 dans toute sa splendeur

 

La saison 2017 aura été mouvementée. En effet, entre désillusions et inversion de la hiérarchie nord-américaine en passant par un coup de tonnerre du continent européen, les fans de Call of Duty auront été servis. Le CoD Champs cette année allait donner réponse à beaucoup de questions et mettre un terme à un certain nombre de rivalités. Effectivement, l'enjeu était de taille pour OpTic Gaming qui avait à cœur d'ajouter une ligne manquant à son palmarès après trois échecs consécutifs. De nombreux yeux étaient également tournés du côté d'EnVyUS qui, après avoir montré un beau visage tout au long de l'année, était en bonne passe pour empocher un deuxième sacre d'affilée. Dernière question avant de passer au récap' de l'événement et non des moindres : l'Europe allait-elle être sacrée championne après une deuxième place l'an passé et une victoire en Global Pro League ?

 

CoDChampsTrophee

Place au récap' !

 

Alors que l'Amway Center d'Orlando, antre des hostilités, se refait une beauté aux couleurs de la CoD World League, le tournoi prend ses marques pour sa première sous le soleil de Floride. La phase de groupes bat son plein, les matchs s'enchaînent et les premiers résultats tombent. Entre la déception des vaincus et les cris de joie des qualifiés pour la phase finale, ces deux premiers jours du CoD Champs auront été mouvementés et fait office de mise en bouche pour le show d'envergure qu'allait suivre.

 

Nous sommes vendredi matin 10h heure locale, l'arène du CoD World League Championship 2017 ouvre ses portes, l'heure des Playoffs du majeur a sonné. Pas de faux-pas pour les premiers matchs, les favoris tiennent leur rang et assurent les huitièmes. Après un premier filtre, de nouvelles équipes quittent le tournoi alors que la lutte s'intensifie dans le Winner Bracket pour la journée de samedi. Les Nord-Américains d'OpTic sont venus à bout des européens de Splyce après un 3-2 disputé, les britanniques d'Infused se sont inclinés sur un 3-0 serré face aux nord-américains de FaZe, eUnited ont vaincu Allegiance et enfin EnVyUS ont balayé Ghost pour accéder aux demies. Malgré une lutte incontestable durant ce CoD Champs, la flamme européenne s'est éteinte avec les éliminations respectives d'Infused, Epsilon et Splyce en fin de journée.

 

CoDChamps2

La dernière ligne droite

 

Nous sommes dimanche matin, il est 10h, le soleil est levé sur l'Amway Center, synonyme de coup d'envoi dudit Championship Sunday, ultime jour de ce CoD Champs qui verra en découdre les quatre équipes encore en lice, à savoir OpTic, EnVyUS, Rise et Luminosity. Pour lancer les hostilités, les Boys in Blues se sont frottés au Green Wall en finale du Winner Bracket. Survoltés et bien décidés à se qualifier pour la grande finale, Scump et sa bande ont corrigé JKap & compagnie en entame de rencontre avant de crouler sous les répliques adverses et s'incliner 3 cartes à 1 au terme d'une rencontre de haut vol. EnVyUS s'est qualifiée pour la grande finale du majeur tandis qu'OpTic a grillé son joker et s'est retrouvée dos au mur en finale du Loser Bracket face à Luminosity. Les verts n'ont pas flanché et ont assuré une victoire haut la main pour se qualifier à leur toute première grande finale en CoD Championship et ainsi poser un doigt sur le trophée.

 

Le moment tant attendu était arrivé, la grande finale du Call of Duty World League Championship 2017 allait débuter. D'un côté, l'impressionnante Team EnVyUS qui a survolé la compétition et s'apprête à décrocher un deuxième titre mondial d'affilée. De l'autre, OpTic Gaming, à la tête d'un parcours tout aussi impressionnant malgré un passage en Loser Bracket, Scump et ses hommes étant en passe de soulever le trophée du CoD Champs après trois ans d'échecs successifs. L'enjeu était donc de taille pour les verts qui prenaient part à leur première finale du majeur d'Activision et n'ayant que la victoire en ligne de mire, une défaite risquant d'être dévastatrice pour la bande qui évolue ensemble depuis plusieurs années.

 


 

Conscients de l'enjeu inqualifiable de la rencontre et bien décidés ne pas laisser cette chance leur filer entre les doigts, OpTic ont commencé cette grande finale tambours battants en s'imposant avec la manière dans le premier BO5 de la rencontre pour remettre les compteurs à zéro. Innarêtables, inhumains, époustouflants, tant d'adjectifs pour qualifier la hargne inqualifiable de FormaL et compagnie sur le second BO5, qui ont fait vibrer la Floride toute entière avec une domination incontestable sur la rencontre. OpTic Gaming sont les nouveaux champions du monde de Call of Duty, l'explosion de joie est intense, la foule est en délire, l'arène se revêtit de vert, nous vivons un instant mémorable de l'esport sur le FPS d'Activision. Les grands champions prennent possession de leur bague, de leur chèque et de leur trophée avec une ovation du public. Quelques semaines de repos le temps de savourer la victoire et de se rendre compte de l'instant présent et c'est reparti pour un tour.

 

CoDChampsChampions

 

Le tout dernier match de la saison 2017 vient de prendre fin, voilà qu'une mémorable et intense seconde édition de la CoD World League arrive à son terme. Après des mois de compétition acharnée aux quatre coins du monde, les meilleures équipes de Call of Duty se sont donné rendez-vous au CoD Championship pour en découdre dans un cadre spectaculaire pour le plus grand plaisir des fans. Au regard du succès du championnat mondial cette année, il y a de fortes chances de voir une CoD World League 2018 sur World War II, plus optimisée et plus prodigieuse que jamais.

 

 

Infos Rédacteur

Prénom : Thomas

Nom :

Ville : Elancourt

Twitter : Twitter

Liens relatifs

Aucun lien pour cet article
Aucun commentaire pour le moment