commentaire original posté par XDrake le 13/09/2017 à 21:48
Le point 3 que soulève Kelsey est crucial imo. On aura beau avoir un super format, des revenus économiques, peu importe. Si les joueurs sont des robots qui ne montrent pas leurs émotions ça donne pas envie et le viewership suivra pas. (à moins de t'appeler faker ofc)
Un des meilleurs exemple c'était ce week end de finale lcs.
Le samedi de la petite finale, voir Soaz jouer le jeu du frenchman / showman, rekkles être ému par la foule, et même Jankos entre les games jouer avec la foule, ça aide énormément. On a trop peu de joueurs qui veulent se mettre en avant et je les comprend. Mais faut qu'ils essaient un peu d'y mettre du leur.

Aujourd'hui la baisse d'audience est énormément dû, imo, au manque de tête d'affiche que l'on a. On a qq nouvelles têtes qui s'essaient (perkz jankos) mais en général ça manque d'entrain, ça manque d'envie. Quand elle évoque les joueurs splyce uol c'est malheureux, et ça fat parti de la baisse de viewer. Alors oui on a des roc comme vizi, comme odo, wunder, mais bordel à part le fait qu'ils soient "constant" rien à faire d'eux.

Quand on compare aux NA , autrement que pour le niveau (/clown fiesta), c'est surtout les têtes d'affiche, les mecs se donnent, trash si nécéssaire, se mettent en avant!

réponse postée par ritCh le 13/09/2017 à 22:31
En réponse a #4T'es pas le premier a dire qu'en NA c'est mieux mais qui sont les joueurs NA qui "se donnent, trash si nécéssaire, se mettent en avant! " exactement?
A part Doublelift et Bjergsen parce que c'est TSM qui a toujours mis le stream et l'image des joueurs en avant depuis le debut, Sneaky parce que c'est c9, formé par TSM, qui fait pareil, et t'as Dardoch qui fait un peu le mec mais ca joue plus contre lui qu'autre chose. Concrètement c'est juste que les teams NA sont plus pros et tourné vers l'image des joueurs qu'en EU.

Je vais prendre Cabochard en exemple. Tous les ans en off-season je regarde son stream, il a une vraie personnalité et franchement c'est un rare streamer que j'aprécie. Mais dès que la saison reprend il disparait des radars jusqu'a la prochaine off-season. Pourtant il ne perd pas sa personnalité, c'est toujours le même alors pourquoi Vitality ne fait rien pour le mettre en avant? Beh peut etre parce que Vitality a des résultats merdiques et qu'ils ont assez de mal a gérer l'aspect gameplay pour ne pas avoir a s'occuper de l'image de leurs joueurs.

Parce que quand tu parles de Jankos, Perkz ou Soaz, c'est sûr on les voit d'avantageque les autres mais c'est parce qu'ils restent en haut du classement depuis plusieurs splits. Ce sont des joueurs accomplis qui se baladent en LCS. Comment tu veux que des joueurs comme Cabochard commencent a vouloir jouer de leur image si il se battent pour éviter la relégation à tous les splits?

réponse postée par thor20 le 13/09/2017 à 22:46
En réponse a #4je suis assez contre cet argument. Le show et le sport sont deux mondes à part qui j'espère n'entreront jamais en contact. Personnellement, je l'espère beaucoup d'autres également, je ne regarde pas league of legends pour voir autre chose, si c'est du show, on peut aller à la foire, voir un spectacle, regarder la télévision ... Ce qui rend ce jeu assez unique, ce sont ses mécaniques, sa vision, son interprétation et sa justesse. Tu es émerveillé de voir un outplay massif où les joueurs sont à la limite. TU es émerveillé devant une anticipation de l'équipe adverse. Ce niveau de stratégie équivalent à celui des échecs tout en étant particulièrement dynamique rend l'activité particulièrement distrayante. Au foot, on trouve son plaisir dans le positionnement d'anticipation permettant de lancer une occasion ou une combinaison complexe. En rugby, un placage anticipant une passe, un raffut de dieu ou un crochet d'un ailier rende la technique magique, je finirais sur mon sport de coeur le judo, ou la moindre erreur se paie cash. Peut on trouver d'autres sources que celles-ci pour justifier d'aller voir des professionnels ? Y a t il un intérêt certain à cela ? Va-t-on voir un film si ce n'est pas pour apprécier son scénario, ses sons, ses cadrages, le talent des acteurs pour s'imiscer dans la peau d'un autre qui n'a rien à voir avec son propre comportement ? N'est on pas simple spectateur si l'on ne voie que la dimension divertissante ? Le divertissement a-t-il une portée culturelle et éthique ?

réponse postée par Nouille le 13/09/2017 à 22:58
En réponse a #4Si la LCK est si regardé, c'est uniquement grâce au niveau proposé, aux moves
Si les LCS EU baisse en audience, c'est parce que le niveau est devenu moyen, pas parce que y a moins de "têtes d'affiche". Avant y avait de la hype, parce que les joueurs tentaient des choses, des traps (les yellowcalls), des backdoors, des team fights de folie (coucou Huni avec riven sous la tour). Les équipes ont maintenant un "script" à effectuer (tour / switch lane / herald ou dragon / tour mid)

réponse postée par BebeN le 14/09/2017 à 02:50
En réponse a #4Je te rejoins beaucoup sur les joueurs et les têtes d'affiches en général.

On pourra toujours trash un mec comme Doublelift, qui certes a pas forcément le niveau qu'il veut nous faire croire, etc, c'est un autre débat. Mais par contre, quand il vient trashtalk tout le monde, le mec à lui tout seul il te créé une hype. On a envie de voir s'il va se planter ou pas. En Europe on a qui ? Jankos a dû le faire une fois ?

Les US ont su créé des rivalité, C9/TSM/CLG c'est le trio des ennemis, et ils en jouent à mort, même si les équipes ont plus rien à voir avec celles d'avant, pourtant la "haine" est toujours présente. Quand Doublelift a rejoint TSM, c'était chaud.
On a aucune rivalité en Europe, on a peut être vite fait G2 et Fnatic, et encore. A une époque on avait M5/Gambit vs CLG.eu. C'était la dinguerie quand ces deux équipes s'affrontaient, aujourd'hui non.

Faut que Riot, et aussi les équipes, arrivent à se mettre en tête qu'elles doivent attirer les supporters, Riot va pas tout faire non plus, mais il faut des "stars" qui vont porter le drapeau de l'écurie, qui vont rendre fiers les fans de supporter l'équipe en question. Et ça en Europe on est très mauvais.

Si on va plus loin je pense que c'est l'idée de Riot en créant des championnats nationaux. Ils veuillent essayer de stimuler les scènes nationales en créant plus d'équipes avec des joueurs locaux, et les pays pourront s'identifier à ces équipes pendant la "ligue des champions" en gros. C'est une bonne chose, faut trouver les équipes et le niveau qui va s'accorder avec bien entendu. Mais en soit, c'est une très bonne idée sur le plan marketing. Mais pas sur le niveau global des équipes européennes avant quelques splits. Va falloir que ça s'équilibre, et ça risque de prendre un moment.