commentaire original posté par thor20 le 13/09/2017 à 22:46
En réponse a #4je suis assez contre cet argument. Le show et le sport sont deux mondes à part qui j'espère n'entreront jamais en contact. Personnellement, je l'espère beaucoup d'autres également, je ne regarde pas league of legends pour voir autre chose, si c'est du show, on peut aller à la foire, voir un spectacle, regarder la télévision ... Ce qui rend ce jeu assez unique, ce sont ses mécaniques, sa vision, son interprétation et sa justesse. Tu es émerveillé de voir un outplay massif où les joueurs sont à la limite. TU es émerveillé devant une anticipation de l'équipe adverse. Ce niveau de stratégie équivalent à celui des échecs tout en étant particulièrement dynamique rend l'activité particulièrement distrayante. Au foot, on trouve son plaisir dans le positionnement d'anticipation permettant de lancer une occasion ou une combinaison complexe. En rugby, un placage anticipant une passe, un raffut de dieu ou un crochet d'un ailier rende la technique magique, je finirais sur mon sport de coeur le judo, ou la moindre erreur se paie cash. Peut on trouver d'autres sources que celles-ci pour justifier d'aller voir des professionnels ? Y a t il un intérêt certain à cela ? Va-t-on voir un film si ce n'est pas pour apprécier son scénario, ses sons, ses cadrages, le talent des acteurs pour s'imiscer dans la peau d'un autre qui n'a rien à voir avec son propre comportement ? N'est on pas simple spectateur si l'on ne voie que la dimension divertissante ? Le divertissement a-t-il une portée culturelle et éthique ?

réponse postée par asb le 13/09/2017 à 23:16
En réponse a #7"je suis assez contre cet argument. Le show et le sport sont deux mondes à part qui j'espère n'entreront jamais en contact."

Allo c'est déjà le cas depuis des années maintenant, pas de show pas de bifton et ce que dit Karon c'est la base, le sport que l'on diffuse c'est avant tout du divertissement ni plus ni moins et ce depuis les colisées il n y a jamais eu de prétention eugénique ou chose du genre dedans.

Le show faut le faire soi-même quand le jeu ne suffit plus.