commentaire original posté par GreeNSpiRiT le 10/01/2018 à 11:52
Après, ils sont tellement nombreux à investir : blizzard, franchises, twitch, etc. et c'est pas forcément que des rigolos donc il doit bien y avoir une réalité derrière... faut dire qu'ils ont accès à des chiffres que nous n'avons pas. Pour que blizzard réussisse à négocier de tels contrat c'est qu'il doit y avoir des arguments derrière, sinon ils seraient pas suivis.
Quand on voit les sommes que drainent Dota 2, LoL, Hearstone ou ce que récupère le projet Solary juste en claquant des doigts, les revenus générés par le gaming sont peut être très sous-estimés par la communauté de joueurs, notamment ceux comme nous (je pense qu'ici traine surtout des >25 ans) qui sont des olds school

réponse postée par Marien le 10/01/2018 à 12:17
En réponse a #7Disons que même si on n'a pas accès aux chiffres on voit le modèle qui est proposé, a savoir que Blizzard s'occupe de tout niveau organisation, stream, équipe mais qu'il faut un ticket d'entrée (on parle de 20 millions) pour pouvoir y accéder.
J'ai du mal a voir le retour sur investissement pour les franchises si le jeux se casse la gueule dès la première saison.